Best Of – Dimitri From Paris (Part.3)

3) Sélection DMC

First Choice - Let No Man Put Asunder (Dimitri DMC Remix)
C’est en 1990 que Dimitri débute ses premiers remixes pour le Disco Mix Club anglais (DMC).
Grand amateur de Disco et de Funk, deux musiques aux sources de la Soulful House actuelle, Dimitri décide de rendre hommage à trois grands morceaux de cette époque prolifique, en remixant pour commencer un classique de la période Paradise Garage, le Let No Man Put Asunder du groupe américain First Choice.

Ce remix « très piano » sonne bon le Garage New Jersey, façon Paul Simpson. Un vrai régal, avec notamment un pont de folie à 5’15.
Je ne crois pas que ce remix soit jamais sorti en digital, ce qui est bien dommage car le vinyle comporte quelques défauts de dynamique.

 

Un mois plus tard Dimitri récidive un mois avec un morceau phare de la discographie funky américaine.
Last Night A DJ Saved My Life est le symbole d’une époque qui vit la naissance de nombreux styles musicaux après une domination presque outrancière du disco.
Ce titre fait aussi partie des chansons qui sont définitivement rentrées dans la mémoire collective des nightclubbers et bien sûr des DJ’s.
Dimitri nous en offre une réinterprétation Garage très réussie, insistant sur les strings, rajoutant une partie rhodes travaillée aux FX’s delay et soignant la partie rythmique comme à son habitude.
« Joli travail Dimitri »… comme le disait l’un des jingles de l’époque NRJ Club.

 

Dernier opus de sa trilogie consacrée aux classiques de l’époque Disco/Funk, le titre Weekend du groupe Class Action interprétée par la chanteuse Christine Wiltshire.
Un remix qui comporte quelques similitudes avec celui de Lisa StansfieldPeople Hold On [lire la revue], notamment dans l’utilisation de bleeps, un des éléments caractéristiques de la touche Dimitri dans ces années-là.
Toujours beaucoup d’effets sur la partie clavier, assez soutenue et qui donne de la vitesse, du dynamisme au morceau. Superbe !

 

Sorti en juin 1990 et sobrement baptisé Summer Vibes, est en fait un remix du Love To Love You Baby de Donna Summer, l’un des tous premiers titres Disco.
Si les samples de la voix de Donna ne trompent pas, tout le reste du morceau a été reconstruit par Dimitri.
Une nouvelle version courte mais très intéressante pour son côté deep et planant.

 

Frankie Knuckles pres. Satoshi Tomiie : Tears (Dimitri DMC Remix)
Passé et repassé allègrement dans son émission radiophonique Megamix, le remix de Tears fut sorti par le DMC sur le volume 1 de juillet 1990.
D’une qualité de pressage assez moyenne, cette version ne verra malheureusement jamais le jour en digital malgré le succès et la renommée de ce titre phare de la scène House, écrit par Satoshi Tomiie, Frankie Knuckles et Robert Owens bien sûr.
Dimitri nous produit là un remix Deep House d’excellente qualité et précurseur de son travail à venir… sur Björk notamment.

 

Le remix de Such A Good Feeling fut assurément l’une des meilleures réalisations de Dimitri en ce début de décade.

Il est vrai que l’original de Steve Anderson et Dave Seaman, interprété avec talent par Charvoni, était déjà un titre surpuissant qui connut une renommée internationale largement méritée.

Cette version DMC préserve le côté rapide et la force du morceau, en insistant sur les accords des claviers.
Sorti en promo par Island France la même année, il ne connut malheureusement jamais les honneurs d’une version digitale… Dommage !

 

De 1988 à 1991, le courant Hip House connut quelques beaux succès, grâce en autres à des remixeurs de talent comme CJ Mackintosh, mais finit pas disparaitre des ondes laissant place à un rap US plus cru et souvent moins positif.
Dim donne une touche House efficace à ce morceau du célèbre DJ et producteur Hip Hop, Afrika Bambaataa.

 

Sabrina Johnston - Peace (Dimitri DMC Remix)
Le remix suivant sorti sur l’édition 1 d’octobre 1991 m’aura donné du fil à retordre.
Malheureusement tous les vinyles du DMC anglais de cette 105ème release comportent de très nombreux craquements sur les deux faces, le master ayant probablement été souillé par des poussières. Peut être les abonnés du DMC aux USA auront-ils eu plus de chance ?

Malgré beaucoup de temps passé avec mon éditeur sur Cubase, je n’ai pas réussi à supprimer tous ces défauts et je vous livre donc une version digitale de qualité médiocre dans cette revue.
C’est vraiment rageant car le remix de Dimitri est très réussi, riche de nombreux instruments et effets propres à son style Euro House dans ces années-là.

 

Allez… on termine l’année 91 de Dimitri avec ce remix réalisé pour le DMC avec son compère radiophonique Bibi Fricotin.
Une version énergique et proche des productions Eurodance de l’époque.

 
 

My selection:
The contents of this blog are for promotional use only and are not intended to replace purchasing music by the artists for your music collection.
You as a listener, play a crucial role in the survival of any style of music, so don’t forget that artists and labels need your support in the form of purchases.

 
 

VN:F [1.9.22_1171]
Your feedback is important !
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.