Lil' Louis & The World feat. Joi Cardwell : Saved My Life (Masters At Work)

Catégories: + Classics, Masterpieces
Commentaires: Aucun commentaire
Publié le: 30 avril 2011

Lil' Louis & The World : Saved My Life
12" US
1992 – Epic

http://www.discogs.com/release/128581



Et de 100 !
Voici donc ma centième revue sur Mix Collectors. Pour marquer le coup, je vous ai sélectionné une petite perle de ma collection, un titre superbe dans un format promo quasiment introuvable aujourd'hui.

De tous les disques que je fus le premier à référencer sur Discogs, celui-là occupe une place de choix. Je possédais déjà depuis sa sortie en 1992 le cd maxi anglais de Saved My Life par Lil' Louis & The World, que j'avais acheté à l'époque à la FNAC Bellecour de Lyon.
Bien des années plus tard, et toujours autant amoureux de ce titre, je me lancai à la recherche du maxi vinyle US en espérant y trouver d'autres versions.

Avant de découvrir Discogs, je traînais souvent sur GEMM, parcourant méticuleusement le catalogue en ligne de disquaires américains, anglais ou allemands.
Et c'est un peu par hasard que je commandai ce disque à un record shop de la grosse pomme qui affichait un stock en ligne de plus de 200 000 disques.
Oui, vous avez bien lu... 200 000 !

Acheté pour 12$ (hors frais de port) quelle ne fut pas ma surprise de voir arriver ce double pack promo gatefold, alors que j'avais juste commandé la version US commerciale, disponible un peu partout.
Autant vous dire que je ne fis pas la fine bouche, même si je restai un peu sur ma faim à vrai dire.

En effet, à part le sticker promo de la face avant qui annonçait des mixes par Lil' Louis, Ian Appell et les Masters At Work, ce double pack ne contenait aucune tracklist, ni sur les macarons des deux disques, ni au dos de la pochette, ni même sous forme de promo sheet, accompagnant habituellement ce genre de promo envoyé à quelques privilégiés.

Plusieurs années plus tard, désespérant de voir ce titre apparaître un jour sur Discogs, je me décidai finalement à le lister moi-même, en m'aidant des autres releases disponibles.

Néanmoins, plusieurs morceaux étant seulement dispos sur ce double pack US, je dus 'improviser' pour les mixes en C2, D1 et D4. Personne n'ayant corrigé ma 'submission' depuis, j'en déduis que je ne suis pas si loin de la vérité.

Valait-il mieux soumettre ce titre avec quelques erreurs ou le laisser dans l'ombre... je vous laisse juges. Mais quelque chose me dit qu'après avoir écouté ces versions exclusives, vous me donnerez raison.

Nous commencerons si vous le voulez bien par la version US régulière et sa superbe pochette.
Comprenant 6 mixes, le pressage US d'Epic inclue notamment le Kenlou 12" des Masters At Work que les anglais de FFRR, allez savoir pourquoi, firent passer à la trappe! Mad

Lil' Louis nous délivre quant à lui trois mixes, dans trois univers différents.

Le Lifesaver est un subtile mélange de sonorités deep house et garage, dans le plus pur style new-yorkais. A rapprocher des productions de Tony Humphries par exemple.

Sur Le "Vintage" Louis Down Under Mix, on retrouvera une rythmique rapide et acidulée alors que la partie vocale reste minimaliste, parfois hachée, décortiquée façon dub vocal. Un mix hypnotique très réussi.

Changement radical de style enfin, avec le Rhythm's Hip Hop Adventure, où le rap d'un certain Jay (non crédité) remplace la douce voix de Joi Cardwell.

Lil' Louis aime être là où on ne l'attend pas, en refusant de limiter son horizon musical à une House US trop souvent restrictive à cette époque.
L'album Journey With The Lonely d'où est extrait le single 'Saved My Life' est d'ailleurs un parfait exemple de l'éclectisme musical du 'Petit Louis' de Chicago aka Marvin Burns.
Jazz, House, Soul, Hip Hop... Louis passe en revue 3 décennies de black music, jonglant d'un style à l'autre avec une dextérité déconcertante.

Les Masters At Work feraient presque pâle figure avec seulement deux mixes sur ce pressage, mais Kenny et Louie semble vouloir se dépasser pour leur ami Marvin, et leurs versions sont particulièrement réussies.

Le Kenlou 12" est un parfait modèle du style musical des MAW dans le début des années 90's.

Avant de virer carrément 'Latin' pour Vega et 'Hip' pour Gonzalez, le style Deep et Underground du duo new-yorkais était vraiment ce qui se faisait de mieux en 92-93.
Rappelons qu'à l'époque la scène House était submergée par les productions de Garage US signées par l'écurie Def Mix, Roger Sanchez ou encore l'incontournable Steve Silk Hurley.

Les Masters At Work représentaient alors une sorte d'alternative, mais dans un style plus avant-gardiste pour l'époque, comme on peut l'entendre par exemple sur les deux dernières minutes du Kenlou 12" et sur l'intégralité du Masters At Work Dub.

Des bleeps, des fx's 'en veux-tu en voilà', beaucoup de distorsion... ces deux mecs-là ont inspiré une génération entière de producteurs-remixeurs éclos dans les années 2000 avec le développement de la MAO.
Ils ont surtout gagné le respect et la crédibilité nécessaires pour devenir ensuite producteurs puis patrons de labels, raflant au passage de multiples récompenses et un paquet de billets verts.
Bref, des Boss... pour reprendre le langage des jeux vidéos.

Un dernier mix a retenu mon attention sur ce 12" US.
Ian Appell et Clive McKenzie nous servent un Enuff Is More Vocal à la sauce Chicago House, avec la programmation d'un certain Brian Tappert...
Tiens, tiens, ce nom-là me dit quelque chose... pas vous ? Intéressant.

Un mot tout de même sur Joi Cardwell, qui apparait sur 4 titres de l'album Journey With The Lonely, dont le SUBLIME Do U Love Me, qui aurait lui-aussi mérité une sortie maxi-single et quelques bons remixes.

Je crois me souvenir que Saved My Life est sorti après son titre Goodbye (review here) sur Eightball Records, dont je vous parlais il y a quelques mois.
Je ne sais pas qui de Robert Aaron ou de Lil' Louis enregistra le premier avec Joi, mais le premier donna sans conteste des idées à l'autre, dans l'utilisation de la voix douce de la belle new-yorkaise... sur les parties d'intro par exemple.

En dehors de sa carrière solo chez Eightball, Joi Cardwell participera par la suite à de nombreux projets en tant que chanteuse, mais en gardant cette fois son nom en tête d'affiche... le fameux 'featuring' qui place l'interprète au même rang que le producteur.
Une reconnaissance amplement justifiée pour la Miss ! Smile

 

Warning:

The contents of this forum are for promotional use only and are not intended to replace purchasing music by the artists for your music collection.
You as a listener, play a crucial role in the survival of any style of music, so don't forget that artists and labels need your support in the form of purchases.
Tracks ended with [R] are audio extracts only.


Support Artists & Music:

http://www.myspace.com/lillouistheworld
http://www.joicardwell.com
http://www.myspace.com/mawrobbi
 
 
 
 

Lil' Louis & The World : Saved My Life
2x12" US - Promo - [1992 – Epic]

http://www.discogs.com/release/1153354


Avec 13 mixes (dont 6 exclusivement disponibles sur ce pressage), ce double promo sorti par Epic est vraiment une pièce rare.
Rarissime également pour la filiale de CBS, le fait que les macarons ne comportent pas de tracklist.

Première bonne surprise de ce pack, un mix exclusif de Lil' Louis, que j'ai baptisé 'Funky Beat' en rapport avec le break situé vers les 2'50".
Difficile de vous définir le style musical de cette nouvelle déclinaison, mais j'ai en tout cas beaucoup apprécié cet edit de 4 minutes, qui ne correspond à aucune des autres versions. bounce

Autre pièce de choix, le Tres Amigos Mix des Masters At Work, probablement aidé sur le coup par leur ami Lil' Louis. Oubliée lors de la sortie commerciale US, cette version réapparaitra in-extremis sur le maxi cd anglais. Ouf !

Puis on découvre encore quelques dubs inédits comme celui presque instrumental du "Vintage" Mix de Lil' Louis, le Enuff Is More Dub (sans grand intéret), un musicappella assez court des MAW et enfin une version alternative du Kenlou 12" (ou du Tres Amigos Mix, difficile à dire) et que j'avais choisi à l'époque de baptiser Kenlou Dub.
A moins qu'il ne s'agisse en fait d'un "Masters At Work Vocal", ce qui aurait préservé une certaine logique avec le dub du pressage commercial, cité plus haut..

Il est assez bizarre ou décevant (je vous laisse choisir) de voir que ce titre ne fut jamais signé dans d'autres pays et qu'il apparaisse rarement sur les compilations House 'Old School' actuelles, malgré la qualité des différents mixes existants. Il y aurait un problème de droits là-dessous que cela ne n'étonnerait pas.

Quoiqu'il en soit, Saved My Life restera pour moi un grand classique et un chef d'oeuvre de la Deep House vocale américaine, un de ceux qui forgèrent ma passion pour une musique dance de qualité, au delà des clivages raciaux et commerciaux.

Et pour vous... que représente ce titre ?

VN:F [1.9.22_1171]
Your feedback is important !
Rating: 5.0/5 (2 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Bienvenue , nous sommes le dimanche 19 novembre 2017