Lindy Layton : Silly Games

Lindy Layton : Silly Games
12″ UK
1990 – Arista

Buy it ! link

C’est après une courte aventure avec le groupe Beats International formé par le célèbre DJ Norman Cook, que la jeune chanteuse anglaise Belinda Kimberly Layton signe en 1990 un contrat avec Arista pour la sortie d’un album solo.

Un Long Play de 12 titres baptisé Pressure sortira l’année suivante. On y retrouve plusieurs excellentes productions de Drizabone, Norman Cook, Jolley & Harris (Innocence) et Martyn Phillips. Certaines seront déclinées en maxi-singles comme Echo My Heart (remixé par Yvonne Turner et Mark Saunders) dont j’ai précédemment publié la revue sur Mix Collectors.

Ce fut également le cas de Silly Games qui fut le single le plus vendu de Lindy Layton et selon moi, le plus réussi.

Ce titre est en fait la reprise d’un morceau reggae de 1979 interprété par Janet Kay, que l’on retrouve d’ailleurs en guest de cette nouvelle version produite par Martyn Phillips. Elle assure les chœurs et apparait également dans le clip vidéo (voir plus bas).

A noter la jolie « coquille » sur la pochette européenne où le nom de Janet Kay devient Kaye.

Martyn Phillips produisit pas mal de titres dans les années 90 pour des artistes tels que London Beat, Erasure, The Beloved, Jesus Jones ou encore Roachford et travailla sur le mixage de l’album de Layton.

Mais c’est le remixeur Phil Chill, bien connu pour ses productions downtempo, qui supervisa la version album de Silly Games. Cette version originale de 4’52 » fut pourtant ensuite totalement éclipsée par l’excellent remix de Norman Cook dont l’edit fut repris sur toutes les compilations, devenant ainsi peu à peu la version « officielle » de Silly Games.

 Lindy Layton - Silly Games

Lindy Layton - Silly Games

 

Le premier maxi d’Arista regroupe 3 versions.
Le Danny’s Mix de Dancin’ Danny D, remixer en vogue dans ces années-là, est un midtempo assez calme avec quelques effets de type delay aur les voix et de belles strings disco en background. Le final façon dub est intéressant je trouve.
Néanmoins le morceau peine à nous faire décoller. Bien mais sans plus… dirons-nous.

Plus convaincante, la version de Norman Cook est un régal dès les premières secondes.
Le Norman’s Mix⭐⭐⭐ débute par une synth bass enivrante, quelques congas et un chaleureux ‘grand piano’. Après une première pause rythmique arrivent d’autres instruments… une guitare funky et surtout de magnifiques strings « à la Soul II Soul » qui rehaussent clairement le morceau. La partie vocale est intelligemment mise en valeur avec une reverb discrète et du delay sur les fins de phrases… La voix de Lindy Layton semble ainsi planer sur une instrumentation riche et mélodieuse tout au long des 6’30 de cette version. Le solo de piano sur la fin du mix lui donne un petit côté Garage même si le tempo reste loin des 120 bpm requis.

La dernière track baptisée à tort « Remix » sur certains pressages est en fait un edit de la version de Norman Cook dont je vous parlai plus haut et que l’on retrouve sur le 7″.
Le 45 tours justement, contient une version Classical Groove qui n’est disponible nulle part ailleurs. Repérée sur Discogs, cette version m’avait quelque peu intrigué… au point que je me decidasse à me la procurer spécialement pour cette revue.

Impossible en effet d’en trouver le moindre extrait sur le net… et je me demandai donc si j’allais tomber sur un quelconque edit ou un truc complètement différent.
Par chance je dénichai un vendeur outre-manche ayant encore dans son stock un disque Mint (près de 30 ans après sa sortie !!!) et quelle ne fut pas ma surprise à l’écoute de la face B, en découvrant un magnifique musicappella⭐⭐⭐ de la version de Norman Cook… ce mix de 4’45 » étant désormais l’un de mes préférés.

Silly Games 7'' Single

Je vous ai également mis en bonus la chanson originale de Janet Kay, sortie en 1979 sur le label Arawak. Une ambiance entre Soul et Reggae que l’on retrouvera d’ailleurs un peu plus sur le deuxième maxi d’Arista.

My selection:
The contents of this blog are for promotional use only and are not intended to replace purchasing music by the artists for your music collection.
You as a listener, play a crucial role in the survival of any style of music, so don’t forget that artists and labels need your support in the form of purchases.
Tracks ended with [R] are some audio snippets only.


Support Artists & Music:
https://www.facebook.com/lindy.layton
http://www.fatboyslim.net

 
 
 
 

Lindy Layton : Silly Games (Remix)
12″ UK
1990 – Arista

Buy it ! link

Lindy Layton - Silly Games (Remix)

Lindy Layton - Silly Games (Remix)

C’est sur ce second 12″ sorti la même année que l’on trouve les remixes de Phil Chill qui avait mixé la version album de Silly Games.

Le Main Mix ne dépasse pas les 5 minutes et reste assez minimaliste dans son instrumentation. Je lui préfère largement le Phil Chill’s Dub⭐⭐ qui présente un pont assez intéressant vers le milieu du morceau. La rythmique de ces deux mixes reprend plusieurs éléments du style reggae, bien que l’on soit assez loin de la version de Janet Kay.

Le Norman’s Shank de Cooke est lui-aussi très marqué par une ambiance jamaïcaine mais peine à convaincre. C’est plus un dub qu’une vraie version vocale.

Bref, ce deuxième opus reste malheureusement en deçà du premier… tout comme le remix DMC de Mike Gray sorti lui-aussi en 1990 et que je vous ai rajouté en bonus de cette revue.

On termine avec le vidéo clip et la frimousse juvénile de Belinda 🙂

My selection:
The contents of this blog are for promotional use only and are not intended to replace purchasing music by the artists for your music collection.
You as a listener, play a crucial role in the survival of any style of music, so don’t forget that artists and labels need your support in the form of purchases.
Tracks ended with [R] are some audio snippets only.

VN:F [1.9.22_1171]
Your feedback is important !
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.