Preska : Let’s Get Real (David Morales)

Preska : Let’s Get Real
12″ US
1990 – Epic

Buy it ! link

Preska : Let's Get Real (David Morales)

Preska : Let's Get Real (David Morales)

Voilà un titre qualifié à l’époque « d’énigmatique » par Dimitri, qui le joua plusieurs fois dans son Megamix sur NRJ.

Il est vrai qu’au premier abord, ce nom de Preska ne disait rien à personne et beaucoup furent surpris de trouver David Morales au remix de ce morceau.
Mais pour les fans exercés, la lecture attentive des crédits au dos de la pochette US révélait quelques noms familiers, levant ainsi un coin du mystère sur ce titre.

Premier indice… Let’s Get Real fut signé par Phil Roy et Roy Hay, ce dernier étant le guitariste du groupe Culture Club.

Inconnu ou presque en 1990, Phil a depuis fait une belle carrière, écrivant entre autres pour Mavis Stapples, Paul Young, Ray Charles, Joe Cocker, The Neville Brothers et plus surprenant, le duo des frenchies Native.

Deuxième info sur la pochette… la présence aux vocaux de N’Dea Davenport, chanteuse américaine qui venait juste d’intégrer le groupe des Brand New Heavies, en remplacement de Jaye Ella Ruth.

Morales ayant remixé ‘Never Stop’ et ‘Stay This Way’ des BNH, rien de surprenant qu’on le retrouve donc sur Preska.

Les deux versions de Dave, le Red Zone Mix et le Bass Boy sont excellentes, dans un style Deep House soigné.

John Poppo & Dave Morales
A cette époque David Morales signait du nom Red Zone (le club où il était DJ résident) quelques uns de ses meilleurs remixes, des versions dub essentiellement, assez undergrounds.
Red Zone était comme une sub-brand de Def Mix Productions, qui regroupait alors des talents comme Frankie Knuckles, Satoshi Tomiie, Peter Ski Schwartz, Eric Kupper, Paul Shapiro et j’en oublie.

Un des ingénieurs du son préférés de l’écurie Def Mix était John Poppo, que l’on retrouve justement sur Let’s Get Real. Vous constaterez ainsi la qualité du mixage, en particulier sur les basses et les claviers… le son de Morales doit aussi beaucoup à des mecs « derrière la console » comme Poppo.

Pour en revenir aux mixes… le côté planant du morceau, l’effet de delay sur le piano et les partitions de vibraphone ont définitivement rangé ce Red Zone Mix⭐⭐⭐ parmi les meilleures réalisations de l’ami Momo, le Bass Boy Mix⭐⭐ étant quant à lui la continuation instrumentale du mix principal.

Néanmoins à l’écoute du Roy*Roy 12″ Mix⭐⭐ que l’on pourrait qualifier de version originale, je suis obligé de tempérer un peu mes louanges sur Morales, en déclassant ce remix de « grandiose » à « well-done » seulement.

En effet, la texture des deux Def mixes mentionnés plus haut n’est pas due à une ré-interprétation du morceau (comme souvent avec Morales) mais seulement, si j’ose dire, à une bonne utilisation des ingrédients de l’original, claviers et basses en particulier.

Les effets d’écho, la ligne de basse lourde et les synthés planants sont déjà présents sur les versions de Roy & Hay alors que beaucoup les créditèrent à tort au génie du Boss.

Tout le talent de Morales sur ce titre fut donc de choisir, associer et « cuisiner » les meilleurs ingrédients de la version originale, comme un Georges Blanc le ferait avec les produits du terroir bressan, dans son restaurant de Vonnas.

Tout comme « n’est pas Georges Blanc qui veut » David Morales restera l’un des remixeurs les plus doués de sa génération, distingué en 1998 par un Grammy Award amplement mérité.

Let’s Get Real n’eut hélas pas de suite et Preska ne resta finalement qu’un one-shot de la production Dance US, que seuls les fans de Def Mix comme Goff, me demandent encore aujourd’hui.

 

My selection:
The contents of this blog are for promotional use only and are not intended to replace purchasing music by the artists for your music collection.
You as a listener, play a crucial role in the survival of any style of music, so don’t forget that artists and labels need your support in the form of purchases.
Tracks ended with [R] are some audio snippets only.


Support Artists & Music:
https://www.djdavidmorales.com/
http://www.philroy.com/

VN:F [1.9.22_1171]
Your feedback is important !
Rating: 4.0/5 (1 vote cast)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.