Queen Latifah : Fly Girl (US+UK Mixes)

Queen Latifah

A la fin des années 80, alors que la House Music prend tout juste son envol, le Hip Hop est déjà un style musical très répandu aux States…
De nombreuses artistes féminines (et souvent féministes) font leur apparition sur la scène rap avec des textes militants sur la condition des jeunes femmes de la communauté afro-américaine… la revendication du « girl power » est en marche.

Salt N Pepa, Monie Love, les Cookie Crew, MC Lyte, Roxanne Shanté… autant d’artistes passionnées et engagées qui permirent par leurs textes à des milliers de jeunes ados de se rebeller contre la violence, les inégalités, les discriminations, le sexisme… encore très présents dans la société américaine de ces années-là.

C’est un peu grâce à ces pionnières que des artistes R&B comme Beyoncé, Mary J Blige ou Kelly Rowland ont prises vingt ans plus tard la tête des charts US.

L’une des grandes figures féminines de la musique Hip Hop de cette décade, fut incontestablement Queen Latifah.

De son vrai nom Dana Elaine Owens et de religion catholique, elle emprunte son nom de scène au mot arabe ‘Latifa’ qui signifie gentille, bienveillante.

En 30 ans, Queen Latifah aura eu une carrière fulgurante et devint l’une des personnalités noires les plus populaires outre-Atlantique.

Tour à tour rappeuse, productrice, actrice dans plusieurs films et comédies musicales (dont Chicago où elle obtint l’oscar du meilleur second rôle), animatrice de son propre show-tv avec Will Smith co-producteur, elle deviendra même en 2005 mannequin pour une marque de lingerie grandes tailles.

 
 
 

Queen Latifah : Fly Girl (US + UK Remixes)
12″ US PROMO
1991 – Tommy Boy

Buy it ! link  Buy it ! link

Queen Latifah - Fly Girl

Incroyable talent, véritable touche à tout, c’est sans doute dans la musique que la chanteuse Queen Latifah s’épanouit le mieux.

Né en 1970 à Newark dans le New Jersey, elle signe son 1er album All Hail The Queen sur le célèbre label Tommy Boy. On y retrouve notamment les singles Ladies First avec en guest Monie Love, Dance For Me et Mama Gave Birth To The Soul Children enregistré avec le groupe De La Soul.

Son deuxième LP Nature Of A Sista’ contient le titre engagé Fly Girl… et si vous comprenez un peu l’anglais, tendez donc l’oreille sur les paroles suivantes:

Tell me why is it when I walk past the guys
I always hear « yo, baby »
I mean like what’s the big idea?
I’m a queen, ’nuff respect
Treat me like a lady
And, no, my name ain’t « yo » and I ain’t got your « baby »
I’m looking for a guy who’s sincere
One with class and savoir faire
I’m looking for someone who has to be
Perfect for the Queen, Latifah… me !

Les mots ont peut être changé mais les attitudes n’ont guère évolué dans les quartiers miséreux de nos pays respectifs. C’est bien les mentalités qu’il faudrait changer.

 
 
 
 
 

Le titre sort en 91 sur un premier 12″ US produit et mixé par les célèbres producteurs Soulshock & Cutfather (Carsten Schack & Mich Hansen).

Si la base rythmique reste bien hip hop, le morceau se distingue par une boucle de basse très entêtante qui surplombe de nombreux riffs d’orgue et instruments à vent.

Mais c’est sur les remixes je trouve, que Fly Girl trouve toute sa splendeur.

Sorti en Angleterre sur le label Gee Street, le 12″ UK comprend deux nouvelles versions par les magiciens de Blacksmith dont je vous ai parlé sur Mix Collectors récemment.

Le Brixton Bass 12″ Mix⭐⭐⭐ est un magnifique morceau R&B, avec une basse très funky qui sait rester discrète et de nombreuses sonorités New Jack. J’adore !

L’Upso Mix commence quant à lui sur la partie vocale des choeurs masculins de Simple Pleasure mais cette version reste très minimaliste dans l’instrumentation, dans un style Urban je dirais. Elle ne dépasse pas 5 minutes.

Grâce à Discogs, j’ai découvert qu’il existait des remixes par l’un de mes DJ’s préférés, CJ Mackintosh. Allez savoir pourquoi ces superbes versions ne sont jamais sorties officiellement… rejet du label, refus de l’artiste ???

Après beaucoup de recherche, j’ai fini par mettre la main sur les mixes du super rare CD Promo US de Tommy Boy, auxquels j’ai appliqué un petit remastering pour leur donner plus de dynamique et de chaleur.

Avec Mick Talbot au clavier et Karl Atkins au saxophone, entre Garage et Hip House, ces 4 tracks sont une vraie tuerie.

Le 12″ Club⭐⭐ est évidemment très réussi, dans le style classieux et soigné de CJ Mackintosh… superbe et longue intro avec le sax au premier plan.

Prestation de Karl Atkins que l’on retrouve également mise en valeur sur le magnifique Sax Mix⭐⭐⭐ de 4 minutes alors que le Piano Mix, d’une durée équivalente, insiste plutôt sur celle de Mick Talbot. Ce dernier morceau me rappelle d’ailleurs un peu dans sa construction le ‘Keys II My Love Mix’ de C’Mon And Get My Love (D Mob feat. Cathy Dennis).

Par respect pour ceux qui vendent ce promo sur Discogs, je n’ai posté sur ma chaîne youtube que la version 7″ Remix, néanmoins très sympa avec ses jolis rhodes et ses guitares funky.

Superbe travail, remixes brillants… dommage que ces joyaux soient restés enfouis tout au fond du catalogue de Tommy Boy et n’aient encore jamais vu le jour à l’heure du digital.

My selection:
The contents of this blog are for promotional use only and are not intended to replace purchasing music by the artists for your music collection.
You as a listener, play a crucial role in the survival of any style of music, so don’t forget that artists and labels need your support in the form of purchases.
Tracks ended with [R] are some audio snippets only.


Support Artists & Music:
https://queenlatifah.com/
https://www.facebook.com/cjmackintosh
VN:F [1.9.22_1171]
Your feedback is important !
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.