Rozalla : You Never Love The Same Way Twice (Love To Infinity, K-Klass, Joey Negro, Stonebridge & Nick Nice)

Rozalla
Originaire de Zambie, Rozalla Miller débarque à Londres à l’âge de 24 ans avec son manager Chris Sergeant avec qui elle avait déjà enregistré un modeste album, Spirit Of Africa, pour le marché sud-africain.

Rozalla est alors embauchée comme vocaliste par le groupe de dance électronique Band of Gypsies (Nigel Swanston & Tim Cox) sans pour autant être créditée sur les premiers morceaux auxquels elle participe.

C’est en 1990 que sort sur Pulse-8 Records son 1er single Born To Luv Ya mais c’est le titre Everybody’s Free (To Feel Good) qui lui vaudra un an plus tard la consécration avec une place dans le top 10 de la plupart des charts européens.
Les singles suivants Faith, Love Breakdown et Are You Ready To Fly finiront de l’installer en icône éphémère du style Eurodance qui venait d’émerger au début des années 90.

En 1994, elle est signée par la division Epic Dance, grosse écurie et filiale de Sony.
Malgré des titres plus « mainstream » amenés par des producteurs de renom comme Jellybean, Love To Infinity, le duo Mike Percy & Tim Lever, les Band Of Gypsies ou encore Pete Lorimer, l’album Look No Further ne rencontra pas son public, mettant alors fin prématurément à son contrat.

 
 

Rozalla : You Never Love The Same Way Twice
12″ US
1995 – Epic

Buy it ! link

Rozalla : You Never Love The Same Way Twice (Love To Infinity, K-Klass, Joey Negro, Stonebridge & Nick Nice)

Rozalla : You Never Love The Same Way Twice (Love To Infinity, K-Klass, Joey Negro, Stonebridge & Nick Nice)
 

Epic avait en effet pourtant l’artillerie lourde avec une pléiade de remixeurs « en veux-tu… en voila » comme sur le maxi de You Never Love The Same Way Twice, produit par Pete Lorimer & Rick Nowells.

Le vinyle US contient la plupart des versions intéressantes de ce titre dont plusieurs sont malheureusement ensuite passées à la trappe lors des sorties CD maxi singles.

Commençons donc par la face A, avec un sympathique remix de notre ami Dave Lee et de son compère Andrew Livingstone.
Bon disons-le tout de suite ce Joey Negro Extended Mix n’est pas un de leurs meilleurs crus… Malgré une instrumentation et une construction plutôt réussies, le morceau manque de pêche, semblant hésiter entre une Eurodance poussive et un Garage trop commercial. Je reste sur ma faim !

Le Stone & Nick Club Mix des suédois Stonebridge et Nick Nice, me déçoit lui-aussi. Là-encore, on essaye de mélanger des sonorités Eurodance (comme sur l’intro) avec des sons plus classiques…
La sauce ne prend malheureusement pas et ce mix n’arrive pas à nous faire décoller malgré quelques bons passages, comme le pont après le deuxième refrain.

Certains de vous me trouveront peut être un peu dur… mais je m’attendais à mieux de la part d’un quatuor de remixeurs pareils. Ces deux mixes ne seront d’ailleurs pas repris sur les autres pressages.

Le Single Mix⭐⭐⭐ de Rick Nowells nous donne une bonne idée de ce qu’aurait pu donner une instrumentation piano et strings, composantes binaires de la musique Garage. Peter Lorimer nous en livrera même une version Extended à découvrir plus bas dans la section bonus de cette revue.

Non, la vraie réussite de ce maxi vient avec le Love To Infinity Classic Paradise Mix⭐⭐⭐ des frères Lee (à ne pas confondre avec celui cité au début de cette revue).
Comme d’hab, les claviers et les breaks de LTI font merveille sur le style de voix pop comme celle de Rozalla. J’adore aussi les cuts de la fin du morceau… j’imagine l’effet en club avec une bonne sono. Magistral !

Dernier mix du vinyle américain, le Gospel Brunch Mix⭐⭐ de Peter Arden & Vinny Vero oscille entre Pop et Eurodance… je le trouve assez réussi même si ce style musical n’est pas mon préféré.

My selection:
The contents of this blog are for promotional use only and are not intended to replace purchasing music by the artists for your music collection.
You as a listener, play a crucial role in the survival of any style of music, so don’t forget that artists and labels need your support in the form of purchases.
Tracks ended with [R] are some audio snippets only.


Support Artists & Music:
https://www.facebook.com/rozalla.miller
https://www.facebook.com/LoveToInfinityOfficial/
https://www.facebook.com/joeynegro/
https://www.facebook.com/RealStoneBridge/

 
 
 
 

LES BONUS

Côté bonus… j’ai mis le paquet !
Tout d’abord les deux mixes de K-Klass extraits du pressage anglais.
Le K-Klass Klub⭐⭐ est un excellent remix dans le style Euro Garage de l’époque. Le Pharmacy Dub est comme à l’accoutumée plus « dark »

Grosse pointure des remixes R&B, les danois Carsten Schack (Soulshock) & Kenneth Karlin nous délivrent quant à eux 2 superbes versions R&B dont ma préférée reste le Soulpower Mix⭐⭐
Le Soulpower Dungeon Dub est lui, difficile à classer… entre Progressive et Speed Garage ?

Pour finir, l’Extended Mix⭐⭐⭐ de Peter Lorimer, présent sur le maxi CD anglais et dont un edit fut utilisé pour le clip vidéo.

Notez qu’il existe quelques versions de plus, pour les fans de Rozalla, sur les deux doubles promos UK et US:
http://www.discogs.com/release/1674222
http://www.discogs.com/release/421745

N’hésitez surtout pas à me mailer si un mix qui valait le détour m’avait échappé.
En attendant, je vous dis à très bientôt mes amis, pour de nouvelles aventures…

Manutek

 

My selection:
The contents of this blog are for promotional use only and are not intended to replace purchasing music by the artists for your music collection.
You as a listener, play a crucial role in the survival of any style of music, so don’t forget that artists and labels need your support in the form of purchases.
Tracks ended with [R] are some audio snippets only.


Support Artists & Music:
https://www.facebook.com/rozalla.miller
https://www.facebook.com/OfficialKKlass/
https://www.facebook.com/peterlorimer01

VN:F [1.9.22_1171]
Your feedback is important !
Rating: 4.0/5 (1 vote cast)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.