Sharon Dee Clarke : Something Special (Damon Rochefort, Joey Negro, Simon Dunmore)

Damon Rochefort
1989… Avec l’essoufflement du courant Acid House, l’émergence de la Techno, l’arrivée en Europe du Garage et de la Deep House, la Dance Music se cherche encore…

La Dance commerciale, pas encore Eurodance, voit fleurir en cette fin de décade quelques bonnes productions et les Stock Aitken & Waterman qui dominent outrageusement les charts depuis 4 ans, vont devoir faire un peu de place à d’autres producteurs.

Parmi eux, Damon Rochefort. Critique musical, adolescent, pour des revues consacrées à la black music, il s’essaie au remix puis à la composition vers le milieu des années 80.
Après quelques productions Acid House, il est repéré par Urban Records, un sous-label de Polydor, qui le signe sur deux compilations en 1988.

En 1989, il compose et produit Something Special pour Sharon Dee Clarke, une des premières divas de la dance-music contemporaine.

Jusque alors la Dance est un peu le rejeton de la profession. Personne n’en veut et cette catégorie n’est même pas représentée lors des cérémonies de récompenses annuelles que l’industrie musicale décerne à ses meilleurs élèves.
Beaucoup d’artistes issus de la soul, du disco ou du funk, voient comme une menace l’arrivée de cette musique électronique qui peut faire danser les foules sur des morceaux instrumentaux assez basiques ou avec des voix tellement triturées, que même un bébé chantant comme une casserole (Jordy) arrivera à faire un tube…

Si les Stock Aitken & Waterman ont certes redonné dans leurs productions une place honorable à la voix, et donc aux artistes, leur travail n’en resta pas moins très critiqué et boycotté (de façon injuste je trouve) par pas mal de clubbers et autres DJ’s « élitistes ».

Des mecs comme Damon Rochefort vont alors trouver le bon filon en associant le côté commercial et grand public (symbolisé ici par la présence d’une chanteuse confirmée telle que Sharon) avec une instrumentation empruntant des rythmes House plus clivants (acid ou garage selon les productions).

Sharon Dee Clarke fut l’une des premières chanteuses, qualifiées de divas (en rapport avec sa voix puissante) à apparaître ainsi sur des morceaux assez commerciaux qui feront un carton dans toute l’Europe (souvenons-nous notamment de Rich In Paradise avec les italiens du FPI Project).

Après les hits Devotion, Just A Groove et Something Special, Damon et Sharon se retrouvèrent sur le projet Serious Rope (avec le DJ Aron Friedman) pour deux titres qui auront un succès mitigé, bien qu’étant plutôt de bonne facture.
Le duo Serious Rope, bien connu des fans de Garage anglais, nous délivrera à partir de 1993 une poignée de bons remixes (notamment sur le DMC anglais), pour malheureusement se dissoudre en 1996.

Sharon Dee Clarke se lancera alors avec succès dans une carrière de comédienne devenant même outre-manche une actrice reconnue de la série Holby City sur la BBC. Elle est aussi apparue comme jurée dans le reality show anglais Last Choir Standing.

Damon Rochefort, après avoir écrit pour Kim Wilde, LaToya Jackson ou encore Michelle Gayle, s’est lui aussi tourné vers le monde du petit écran… il est aujourd’hui scénariste pour plusieurs séries anglaises.

 

Sharon Dee Clarke : Something Special
12″ UK – PROMO
1989 – Urban

Buy it ! link

Sharon Dee Clarke : Something Special

Sharon Dee Clarke : Something Special

Les premières versions de Something Special sortent en 1989 sur Urban, label de Polydor.

Ce maxi contient deux mixes de Juan Atkins (assez rares car ils ne seront pas repris sur la sortie de Nomad – lire plus bas), ainsi que la version album présente sur l’excellente compilation Urban House.

Cette version justement est celle de Damon Rochefort et Tom Frederikse. On y retrouve des sons à la Inner City avec ce fameux beat saccadé, typique de ces années-là, des rhodes distordus, des violons lancinants, une synth bass bien électro…
La rythmique est très présente, mais le mixage ne la pousse pas trop en avant, au contraire de la plupart des productions House actuelles. On en appréciera d’autant mieux la partie vocale et la magnifique prestation de Sharon Dee Clarke.

Le Magic Juan Mix est assez similaire à la version originale, se contentant de renforcer l’impact du beat et d’ajouter un pont vers le milieu du morceau. C’est plus un re-edit qu’un véritable remix comme on le constate à l’écoute du Magic Juan Instrumental.

La même année sort un Beat The Street Mix par Rochefort et Frederikse, toujours sur Urban. Si qqn peut me renseigner sur ce remix, je lui en serai reconnaissant.

 

My selection:
The contents of this blog are for promotional use only and are not intended to replace purchasing music by the artists for your music collection.
You as a listener, play a crucial role in the survival of any style of music, so don’t forget that artists and labels need your support in the form of purchases.
Tracks ended with [R] are some audio snippets only.


Support Artists & Music:
https://www.facebook.com/TeamDClarke/
https://www.facebook.com/damon.rochefort
https://www.facebook.com/juan.atkins.5

 
 
 
 
 

Sharon Dee Clarke : Something Special
CD Maxi-Single UK
1991 – Rumour Records

Buy it ! link

Nomad : Something Special

Nomad : Something Special

Après les succès de (I wanna Give You) Devotion et Just A Groove sortis sur le tout nouveau label Rumour Records, Rochefort a la bonne idée de ressortir Something Special mais cette fois sous le nom de son groupe Nomad, qui a acquis une forte notoriété auprès des nightclubbers européens. Nous sommes alors en 1991.

Pour assurer le coup, Rochefort et sa maison de disque décident de proposer de nouveaux remixes du titre et c’est sur le cd maxi single que sont regroupés les meilleurs, à commencer par deux versions de Damon himself !

Le Flute Mix⭐⭐⭐ rajoute à l’original de profonds claviers Garage du meilleur effet. Les strings sont également retravaillées et donnent un côté beaucoup plus mélodieux au morceau. Une boucle de flûte ponctue le mix… instrument que l’on retrouve pour une petite partition vers la fin de la chanson.

Autre nouvelle version, le Rave Mix⭐⭐ qui démarre sur une boucle nous rappelant le ‘Good Life’ d’Inner City. Puis viennent les claviers résonnants dont je parlai plus haut, suivis par une grosse basse bien grasse, genre acid-house.

Notre ami Dave Lee quant à lui, après un riff de harpe en intro, nous gratifie sur le Joey Negro Remix⭐⭐ d’un bon grand piano entrecoupé par des bleeps disco, qui faisaient sa marque de fabrique à l’époque. Un mix plaisant, mais sans surprise.

Non… la perle de ce package vient incontestablement des mixes de Simon Dunmore et particulièrement du Touchdown Wah Mix⭐⭐⭐ mon préféré.
Dommage que Dunmore ait ensuite laissé tomber les remixes pour se consacrer au management de son label Defected (après avoir travaillé pour AM:PM) car je pense qu’il aurait pu faire une grande carrière de remixeur.

J’adore l’intro du Wah Mix, avec cette boucle de guitare funky, ce beat rapide et des claviers qui déboulent à toute allure. Le mixage est excellent, la voix de Sharon flotte sur une rivière d’instruments Garage… piano, orgue, violons, guitare, basse…
On se régale sur près de 6 minutes. Les breaks et les ponts sont excellents, la rythmique soignée.
Vers la fin du morceau, Dunmore met les chœurs au premier plan, avant de nous resservir une dose des claviers qui démarraient le mix.
Non vraiment… la classe !

Le Touchdown Electric⭐⭐ est plus expérimental, underground… mais passé l’intro, on retrouve la construction du Wah Mix, les claviers en moins, remplacés par des synthés planants.
Là encore, la rythmique rapide donne de la puissance au titre. Une excellente prestation de Simon Dunmore pour clôturer ce cd indispensable dans toute bonne collection.

 

My selection:
The contents of this blog are for promotional use only and are not intended to replace purchasing music by the artists for your music collection.
You as a listener, play a crucial role in the survival of any style of music, so don’t forget that artists and labels need your support in the form of purchases.
Tracks ended with [R] are some audio snippets only.


Support Artists & Music:
https://www.facebook.com/joeynegro/
https://www.facebook.com/berkshire.housemusic

VN:F [1.9.22_1171]
Your feedback is important !
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.