Kym Sims : Take My Advice (Steve Silk Hurley, E-Smoove, Maurice Joshua)

Steve Silk Hurley
Cette 106ème revue me donne (enfin!) l’occasion de réparer une injustice.

En effet, voilà 3 ans que je publie, à un rythme lent je vous l’accorde, des articles consacrés à la musique House en général (Garage, Soulful et Deep en particulier) et à ce jour je n’avais encore rien écrit sur un grand nom de la production et du remix outre-Atlantique, Mr Steve ‘Silk’ Hurley.

Or au début des années 90’s, Steve et son écurie ID Productions n’avaient rien à envier à la bande de Def Mix, tant leurs hits et remixes rivalisèrent avec ceux de Morales ou Knuckles.

Originaire de Chicago, Steve Hurley est l’un de ces nombreux DJ’s qui connurent le succès avec une musique House minimaliste et underground, avant d’évoluer vers des productions vocales plus élaborées.

Associé à Eric Miller (a.k.a. E-Smoove) et Maurice Joshua, eux-aussi de Chicago, Hurley sortira une flopée de bons remixes Garage à partir de 1990, plus une vingtaine de singles publiés sur son premier label ID Records.

On se souviendra de sa collaboration avec des artistes tel que Shay Jones, Donnell Rush, Jamie Principle, Chantay Savage, Ce Ce Peniston, Kym Mazelle, M Doc, Jomanda, En Vogue, Malaika… la liste est impressionnante !
J’avais donc l’embarras du choix pour cette revue, et c’est le titre Take My Advice, co-écrit avec la chanteuse américaine Kym Sims, qui a finalement retenu mon attention.

 
 

Kym Sims : Take My Advice
2×12″ US PROMO
1992 – ATCO

Buy it ! link

Kym Sims : Take My Advice (Steve Silk Hurley, E-Smoove, Maurice Joshua)
Ce morceau est l’un de mes singles préférés de l’époque ID Productions et il connut un succès honorable en Europe, en se classant à la 13ème place du Top UK.

La carrière de Kym Sims est également étroitement liée à celle de Steve Hurley, car c’est lui qui produisit son premier album, d’où sont extraits les singles Too Blind To See It, Take My Advice et A Little Bit More.

Si ce Long Play ne fut pas un succès en terme de ventes, les maxis marchèrent quant à eux plutôt bien.

J’ai décidé de vous présenter Take My Advice dans sa version promo, avec un mix inédit signé Hurley.
Le titre fut sorti en 1992 aux Etats Unis, en Angleterre et en Allemagne.
Il fut signé également sur quelques compilations Dance de l’époque.

 

Kym Sims : Take My Advice (Steve Silk Hurley, E-Smoove, Maurice Joshua)

Le double 12″ promo de ATCO Records, sous-label d’Atlantic, comprend pas moins de 8 mixes, soit quatre de plus que le pressage officiel US.

Le disque 1 contient 4 versions produites par Steve Silk Hurley, mais pas la version album contrairement à ce qui est indiqué sur le macaron de la face A.
Petite erreur du label qui a en fait sélectionné un Radio Edit à la place de la version LP un peu plus longue.

Mais heureusement votre serviteur veille au grain et je vous ai rajouté la bonne version en bonus track de cette revue.

La face A démarre donc par le Hurley’s Extended Mix,⭐⭐ et ses 5 minutes 31. Un peu court me direz-vous ?
Oui… Steve était coutumier du fait !
Beaucoup de ses productions présentaient des versions club au dessous des 6 minutes, ce qui était assez rare pour l’époque et serait quasiment exceptionnel aujourd’hui. Une façon sans doute d’aller à l’essentiel et de ne pas trop dénaturer les versions originales.

Côté son, on retrouve avec ce premier mix la quintessence du style ‘Silk’ Hurley.
Des rhodes distordus tout le long du morceau, un piano cristallin en support, des riffs saccadés de strings disco et surtout ces notes de synthé ‘very cheap, very kitch’, preset de synthèse FM genre trompette ou saxo bas de gamme, filtré un peu trop aux FX’s… vous savez, le genre de son « pourrave » que l’on trouvait sur les synthétiseurs pour enfants, vendus pour quelques centaines de francs dans les hypermarchés de l’époque.

Oui je sais… je suis un peu méchant en disant cela, mais je trouvais (et je trouve toujours) ces sonorités de ‘trompette’ (puisqu’il faut bien leur trouver un nom), affreuses et inappropriées sur ce style de musique, dans l’ensemble plutôt mélodieux.
C’est le seul bémol que je mettrai aux remixes de Steve Silk Hurley et c’est ce qui me fit préférer l’écurie Def Mix à celle d’ID Productions dans ces années-là.

Le Silky 70’s Mix⭐⭐⭐ de la face B commence justement par ces fameuses « trompettes » couplées cette fois-ci à des bleeps d’orgue House, autre élément caractéristique du ‘Silk’ style.

Heureusement, ces « vilaines » sonorités laissent vite place à un bon vieux piano Garage et quelques layers en background.
La basse arrive ensuite, comme pour donner un peu d’âme Deep House à ce morceau, qui reste mon remix préféré de Steve sur cette release.
En plus avec ces 7 minutes, cette version se rapproche des classics Garage de l’époque. ATCO nous propose même un édit du Silky 70’s pour clore la tracklist de ce premier vinyle.

Venous-en au second disque qui inclue les remixes par E-Smoove et Maurice Joshua mais comporte aussi un dub inédit de Steve Silk Hurley, dispo seulement en promo.

C’est en effet le Silky 70’s Dub⭐⭐⭐ qui débute la face A de ce second 12″.
J’aime bien ce mix, pour la place dominante occupé par le piano, mon instrument préféré, qui est à la musique Garage ce que le rhum est à la Piña Colada. Indispensable !

Les remixes d’E-Smoove sont excellents et beaucoup de fans les placent même au dessus des versions de Steve Hurley.

Il est vrai que la construction du Late Nite Mix⭐⭐⭐ est particulièrement bien équilibrée.
Une intro assez douce, qui amène progressivement les éléments du morceau, une utilisation différente des cœurs et une instrumentation soignée… ce mix est tout simplement parfait.
Dommage que le mixage manque de dynamique, mais difficile de savoir si le problème se situait avant ou après le pressage en série.

On pourra prolonger notre plaisir sur l’écoute du Late Nite Dub⭐⭐ qui reprend l’architecture et les principaux éléments du vocal.

Le dernier mix de ce double pack, le Maurice’s Underground⭐⭐ est lui-aussi assez réussi, je trouve.
Un dub vocal assez éloigné de la version originale et organisé autour de quelques boucles de samples avec comme fil conducteur une mélodie d’orgue house, façon Chicago « of course »

Avant qu’il ne fasse la carrière qu’on lui connait, Maurice Joshua avait l’habitude d’officier sur pas mal de prods de son pote Hurley avec des mixes House plus ou moins réussis, mais souvent dans un style dub comme celui de Take My Advice.

Il fallut attendre des titres comme Dream About You (D’Bora) ou Can You Handel It (DNA) pour le voir s’émanciper sur des versions plus vocales et de toute beauté. Les prémices d’un talent de producteur/remixeur qui lui vaudront plus tard quatre récompenses aux Grammy Awards.

Pour finir, je vous ai mis en bonus la version Urban 7″ seulement sortie en Europe, une déclinaison downtempo réalisée par Steve Hurley, qui s’essaya aussi dans sa longue carrière à des productions style R&B.

Quant à la chanteuse Kym Sims, il semble qu’elle ait aujourd’hui définitivement disparue de la planète House et je n’ai trouvé à son sujet aucune info récente sur la toile.
Espérons que cette modeste revue permette de prolonger encore un peu le souvenir de cette sympathique chanteuse et de son délicieux titre qui fut l’un des morceaux phares de l’année 92.

Encore une production brillante et ‘soyeuse’ à mettre au crédit du Monsieur Hit de Chicago, un certain Steve ‘Silk’ Hurleyking

Et cette fois, c’est promis… on attendra pas trois ans avant de le revoir sur Mix Collectors. Cool
 

My selection:
The contents of this blog are for promotional use only and are not intended to replace purchasing music by the artists for your music collection.
You as a listener, play a crucial role in the survival of any style of music, so don’t forget that artists and labels need your support in the form of purchases.


Support Artists & Music:
https://www.facebook.com/SteveSilkH
https://www.facebook.com/ericesmoovemiller
https://www.facebook.com/theofficalmauricejoshua

VN:F [1.9.22_1171]
Your feedback is important !
Rating: 4.5/5 (2 votes cast)

1 Commentaire

  1. quel puissance ce titre « comme son physique » quand pour la première fois je l’ai entendue dans NRJmégamix , enchainer avec OFF SHORE feat jocelyn brown – go to get away ( version E-SMOOVE GROOVY mix)merci pour le souvenir du coup je ressort le vinyle .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.